Europe

#3 de Menton à Gênes (30/08 au 05/09/2019)

Étapes très symboliques pour nous, nous quittons la France !

Bon OK, la frontière se franchit incognito.

Nous sommes tellement fiers de nous lancer vers l’inconnu. Ne pas être attendus, avancer de manière douce, lente, apprécier le paysage et ce que la nature nous offre. Quitter notre pays, c’est se délester de beaucoup de choses ; on réalise qu’on va vivre ceci un an, quelle chance !

Au revoir Menton

Dès le passage de frontière, on comprend aussi que nos étapes ne seront pas plates et qu’il va falloir donner un bon coup de pédale. La chaîne de montagne des Appenins traverse l’Italie. Ah ben on révisera mieux notre géographie, promis !

Nous roulons en moyenne 45km par jour. Au bout de 3 jours de vélo consécutifs, nos jambes nous réclament un peu de repos.

Les villes en vallée/bords de mer

Par chance, l’ancienne ligne de chemins de fer a, par moment, été aménagée pour les piétons et les cyclos, avec de tunnels dédiés qui nous facilitent la vie et nous évite de belles côtes.

Le 1er septembre, nous avons symboliquement marqué la rentrée scolaire des enfants. Il nous faut encore trouver notre équilibre, les bons supports et le bon niveau d’exigence. Les 3 petits mollets sont plutôt volontaires, c’est bon signe (on verra par la suite).

Travaux au bord de la piscine
La table de 4, aïe

Le 3 septembre, arrivés à Savona, nous avons été accueillis comme des champions. Les gens nous ont offert de l’eau fraîche, sucettes pour les enfants, du matériel à disposition (tables, chaises…). Cela nous a fait chaud au coeur de voir la générosité spontanée se dessiner chez les gens, malgré une langue non partagée.

Nous avons rencontré un problème avec notre réchaud, utilisé avec du fioul. La bouteille a fui (défaut ou mauvaise manipulation, nous ne saurons pas) et le feu s’est rapidement propagé. Papa mollet a réussi à écarter les 4 autres petits mollets, les vélos et les voisins ont apporté un extincteur. Plus de peur que de mal mais les enfants ont eu très peur.

Nous avions promis de faire goûter des gnocchis autres que ceux à poêler chimiques mais non moins adorés par les enfants, mais ce sera pâtes et ice tea, offerts par nos voisins d’une nuit.

Gros saladier de pâtes ramené en 2/2 par le gentil voisin

Heureusement que cet incident est arrivé en camping. Nous redoublons de vigilance. Les enfants ne comprenaient pas vraiment nos mises en garde, désormais ils s’en tiennent éloignés.

Le 4 septembre, nous arrivons à Gênes après 130km en 3 jours. Petite pause habituelle, avec visite de Gênes, en mode sac à dos. Ça fait du bien aussi les journées sans nos montures. On aurait évidemment aimé arpenter toutes les petites rues ; on apprend à découvrir une ville avec 3 jeunes enfants. C’est juste différent et bizarrement plus rapide !

Son beau théâtre
Funiculaire
Au Mog, brasserie où sont servies les spécialités de Gênes

Nous prenons maintenant la route vers Pise. Et nous avons hâte de redécouvrir la Toscane, avec des paysages plus sauvages et la possibilité de bivouaquer hors des sentiers battus.

2 réflexions au sujet de “#3 de Menton à Gênes (30/08 au 05/09/2019)”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s